Accueil

Soyez fous! VIVEZ!!!!

Pour vous donner un avant-goût des articles résumant notre voyage en Amérique latine en 2017, voilà quelques chiffres, nombres, impressions, ressentis et/ou sentiments qui me sont venus à l’esprit depuis l'avion au départ de Montevideo le 21 février 2018 après 200 nuits passées dans nos 10m2:

  • 6 pays en 6 mois de voyage
  • 8 pneus (sans crevaison): 4 français, 2 uruguayens, 2 argentins
  • 2 amortisseurs démontés (et rehaussés)
  • 26 000 km dont pratiquement la moitié sur piste
  • 4 861 m d'altitude pour le point le plus haut franchi en camping-car
  • 1 grosse tourista, 2 insolations et 2 visites d’hôpitaux
  • 3 nuits sur le salar d’Uyuni, 10 jours dans le désert d’Atacama et 5 à Ushuaia...
  • 1 face à face avec les baleines à Valdès
  • une bonne cinquantaine de pages tapées dans Word
  • des milliers de photos et 147 Giga de données électroniques
  • 152 tampons dans nos passeports, soit 38 par personne
  • 4 guides du routard lus et relus...
  • Mais surtout … des dizaines et des dizaines de rencontres humaines !

Et puis, le ressenti : au final, après ces 6 mois, c'est un flot de sentiments différents qui m’envahit à tour de rôle, tantôt le blues de la fin du voyage, tantôt l’envie du retour auprès de nos proches et du confort, tantôt le plaisir des nouveaux plans d'avenir. Mais globalement, je suis contente : contente d'avoir réussi en famille ce que nous avions prévu, d'avoir traversé des plaines, des forêts tropicales, des déserts, des hauts-plateaux... Les enfants ont changé, pas seulement grandi physiquement mais ils ont évolué dans un milieu complètement variable et mêlé d'imprévus. Ils reviennent en France comme de véritables conquérants du continent américain. C'est très réjouissant pour les parents. Quant à moi, et bien, je ferais le point d'ici quelques années car aujourd'hui c'est encore difficile de mettre des mots sur toute cette aventure : une très belle expérience de vie « complète » centrée sur nos envies ! Nous avons éprouvé joie, enthousiasme, euphorie, tristesse, colère, crainte, angoisse et fierté...

 La joie ou le bonheur de réaliser enfin quelque chose dont nous étions à la fois les seuls commanditaires, capitaines de navires et moussaillons… La colère et le doute, dès le départ, ressentis pour ce moment d’intrusion et de non-respect de notre véhicule : avons-nous bien fait de quitter notre confort européen, d’investir tant de nuits blanches à cette expédition ? L’enthousiasme et l’euphorie à chaque perspective de nouvelle découverte : l’itinéraire nous prévoyait tant de paysages et de modes de vie différents, nous étions toujours impatients et finalement gourmands (et même plutôt vorace) de nouveautés… La crainte et l’angoisse d’entrainer toute une famille dans une vie différente mais aussi de donner raison à cette peur de l’étranger tellement ressentie avant notre départ. Peut-être est-ce aussi celles-là qui nous ont permis d’avancer ?  La tristesse, et quelle tristesse, lorsque tout s’arrête pour redevenir « comme avant »…

Mais finalement il en reste beaucoup de fierté d’avoir achevé ce premier voyage que nous avions prévu ! 

Et après, ou plutôt, et maintenant, qu'allons nous faire? Et bien, revivre dans le monde "normal", et surtout économiser pour repartir. Repartir ailleurs... plus loin... plus longtemps... plus fort! Le compte à rebours est lancé pour un nouveau départ... Vous nous suivez?

Vous êtes le 28999ème visiteur

Date de dernière mise à jour : mercredi, 30 septembre 2020